Quelles sont vraiment les différences entre le CBD et le THC ?

Quelles sont vraiment les différences entre le CBD et le THC ?

Le CBD tout comme le THC sont des cannabinoïdes, c’est-à-dire que ces deux substances sont issues de la plante de cannabis. Bien que relativement proches aux niveau moléculaires, le CBD et le THC n’ont pas du tout le même effet sur le corps humain et ne sont pas soumis à la même réglementation.

Même si dans l’esprit populaire, CBD et THC semblent être des synonymes, il n’en est rien quant à l’action de ces deux molécules sur les systèmes nerveux et immunitaires du consommateur.

Voici en détail, les différences les plus significatives entre CBD et THC.

Effets thérapeutiques et effets psychoactifs

La consommation de cannabis ou de chanvre, quelle que soit sa forme et son mode d’administration, provoque des modifications corporelles, psychologiques et physiologiques dans le corps du consommateur.

Le CBD a un rôle thérapeutique. Il est réputé pour calmer les angoisses et les douleurs, qu’elles soient physiques ou psychiques. En agissant sur le système nerveux, il régule les percepteurs de réception de la douleur pour les limiter. En massage cutané, une huile au CBD va détendre les zones musculaires douloureuses. Il entre dans la composition de certains médicaments dont ceux pour traiter l’épilepsie.

Le THC provoque une dépendance, ce qui n’est pas le cas du CBD. En agissant sur les neurotransmetteurs du cerveau, il a un effet psychoactif ayant plusieurs manifestations dont le sentiment de bien-être, une grande relaxation et l’augmentation de l’appétit. Toutefois, le THC peut entraîner de la paranoïa, de l’anxiété et de la dépression.

Réglementation en France

Contrairement au THC, le CBD n’entraîne aucune dépendance et a été rendu légal dans de nombreux pays dont la France.

Toutefois, certaines normes doivent être respectées. La composition des produits à base de CBD ne doit pas contenir plus de 0,3% de THC. Il est désormais possible de cultiver, d’importer, d’exporter, de vendre et de consommer du CBD si le produit respecte les normes en vigueur sur la concentration en THC et que la substance est extraite depuis un certain type de plante : le Cannabis Sativa L.

La marijuana et ses autres produits dérivés ne sont pas autorisés puisqu’à elle seule, la marijuana concentre bien plus que les 0,3% de THC autorisés en France.

Evidemment le THC, que ce soit pour sa consommation personnelle ou à la revente est formellement interdit et passible d’une lourde amende et de prison ferme.

Méthodes de consommation

Pour cette partie, seul le mode de consommation du CBD sera abordé pour des raisons de légalité.

Le CBD peut généralement être administré de 8 manières différentes, ayant chacune leur propre application de pharmacopée :

  • Par voie orale en ingérant des capsules ou des gélules CBD
  • En consommant la fleur de CBD à travers des tisanes et des infusions
  • Par voie aérienne en inhalant ou vaporisant des fleurs ou de la résine de CBD
  • En vapotant un e-liquide CBD grâce à une cigarette électronique
  • Par administration sublinguale d’huile de CBD
  • Par consommation d’aliments infusés au CBD, en cuisine
  • Par application de cosmétiques au CBD directement sur la peau (huile de massage, crème…)

Posts created 33

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut