NOUVEAU ! Livraison offerte dès 50€ d'achat
Cannabigérol CBG - CBD Shop France

Qu’est ce que le Cannabigérol (CBG) et en quoi est-il différent du CBD ?

Qu’est ce que le Cannabigérol (CBG) et en quoi est-il différent du CBD ?

Le cannabis contient divers composés appelés cannabinoïdes. Parmi les plus connus, nous retrouvons le THC, qui produit des effets psychotropes et addictifs et le cannabidiol (CBD), qui ne présente aucun effet psychoactif. Il sera question dans la présente rubrique d’une autre molécule, qui demeure encore assez méconnue, mais qui attire de plus en plus l’attention des scientifiques, des professionnels de la santé et des consommateurs : le cannabigérol ou CBG.

Le cannabigérol CBG : discret mais au potentiel élevé

Le CBG est l’acronyme de cannabigérol. Il fait partie des 120+ cannabinoïdes présents dans le cannabis. Il a été décrit pour la première fois dans les années 60 par le docteur Raphael Mechoulam et le professeur Gaoni. Bien que discret, il joue un rôle central dans la composition du cannabis. Il est le précurseur chimique principal de plusieurs autres molécules. C’est pour cette raison que le CBG est autrement nommé cellule souche canabinoïde.

Le CBGA est le premier acide qui apparaît dans un plant de chanvre. Pendant la croissance de la plante, des enzymes spécifiques convertissent le CBGA en d’autres molécules dont le THCA, le CBDA et le CBCA. C’est ce qui explique sa présence en faible quantité lors de la récolte des plants de cannabis car il aura été en majeure partie transformé. Puis, sous l’effet de la décarboxylation, le CBGA devient le CBG.

Un cannabinoïde prometteur sur le plan thérapeutique

Bien que les recherches sur le cannabigérol CBG n’en soient qu’à un stade préclinique, la plupart d’entre elles suggèrent qu’à juste dose, ce cannabinoïde aiderait à faire obstacle aux effets négatifs de plusieurs pathologies. Ses propriétés antioxydantes pourraient être ainsi utilisées pour le traitement de certaines maladies neurodégénératives. Il posséderait de surcroît des qualités anticancéreuses, anti-inflammatoires, antibactériennes, antidépressives et analgésiques.

Il jouerait également un rôle significatif dans le soulagement des tensions musculaires et le contrôle de l’anxiété. Grâce à sa capacité à réduire la pression intraoculaire, il constituerait un précieux allié pour le traitement du glaucome. De plus, l’efficacité du CBG pour soulager certaines maladies cutanées et lutter contre les troubles du sommeil est sur le point d’être démontrée.

Cannabigérol CBG versus cannabidiol CBD

Si les études sur le CBD sont nombreuses, celles sur le CBG sont en revanche beaucoup plus restreintes. Nous savons hors de tout doute qu’il s’agit de deux molécules non psychotropes, c’est-à-dire qu’elles ne génèrent aucune sensation enivrante, comme le fait le THC. Toutefois, certains éléments les distinguent.

Tout d’abord, leur structure moléculaire (nombre et disposition des atomes d’oxygène, d’hydrogène et de carbone) étant différente, leur action sur l’organisme est par conséquent distincte. Des différences relatives à leurs interactions avec le système endocannabinoïde ont également été observées. Alors que le cannabidiol interagit indirectement avec le système endocannabinoïde, le CBG active les récepteurs CB1 et CB2 du cerveau de manière directe.

Les deux composés se distinguent en outre par leur concentration. Dans la majorité des plants de cannabis, la quantité de CBG est généralement très peu élevée,, soit moins de 1 %.

Enfin, la stimulation de l’appétit est un autre aspect sur lequel les deux cannabinoïdes diffèrent. Tandis que le cannabidiol tend à réduire significativement la prise alimentaire, le cannabigérol hausserait considérablement la consommation quotidienne de nourriture.

Découvrez nos huiles de CBG sans attendre !

Posts created 17

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut